Guide de réouverture en condition COVID-19

La CNESST - Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail- a publié un guide de bonnes pratiques pour vous permettre de reprendre ou continuer vos activités dans les bonnes conditions dans le contexte de la COVID-19. L'équipe de la SDC est mobilisée pour vous accompagner lors de votre réouverture et répondre à vos besoins si vous rencontrez des difficultés dans l'application de ces mesures sanitaires. Nous restons disponibles, écrivez-nous à: info@quartiersducanal.com

Voici les conseils importants énumérés dans le guide pour préparer votre réouverture:

  • Prise en charge de la santé et de la sécurité du travail

La CNESST vous recommande tout d’abord d’identifier, corriger et contrôler les risques possibles et impliquer au maximum vos travailleuses et travailleurs à cette démarche de prévention. Identifier quels sont les risques de transmission de la COVID-19 ne permettra d’éliminer les risques de contamination mais les diminuer, les contrôler et travailler plus sereinement.

Concrètement vous pouvez par exemple identifier les tâches durant lesquelles les travailleuses et les travailleurs peuvent être exposés au virus et réfléchir à des solutions pour les protéger: fournir des équipements, modifier leur manière d’effectuer habituellement une tâche, rappeler régulièrement les mesures de prévention que vous entreprenez, etc.

La CNESST rappelle que mesures de prévention qui peuvent être appliquées reposent sur les principes de l’exclusion des personnes symptomatiques des lieux de travail, de distanciation physique, du lavage des mains, de l’étiquette respiratoire ainsi que du maintien de mesures d’hygiène avec les outils, les équipements et les surfaces fréquemment touchés.

Ceci s’applique aussi à vos fournisseurs, sous-traitants, partenaires et votre clientèle avec lesquels vous aurez des contacts lors de la réouverture. Assurez-vous que toutes les personnes dans votre environnement de travail soient sensibilisées pour aller tous dans la même direction.

Enfin, il est important dans le contexte actuel de veillez au bien être psychologique de vos employés et de l’employeur. Une réouverture dans le contexte de la COVID-19 peut être un facteur de stress important pour vos équipes et vos fournisseurs.

  • Exclusion des personnes symptomatiques des lieux de travail

Pour contrer la chaîne de transmission de la COVID-19 dans les lieux de travail il est important que les personnes ayant des symptômes soient identifiées avant l’entrée dans votre commerce, ceci s’appliquera aussi bien pour vos clients que votre équipe de travail. Voici les conseils émis par la CNESST:

  1. Établir un questionnaire, – une autoévaluation administré par les travailleuses et travailleurs à vos clients à l’entrée de votre commerce: les questions peuvent être par exemple: avez-vous des symptômes (toux, fièvre, perte d’odorat),   avez-vous voyagez à l’étranger durant les 15 derniers jours, avez été en contact avec une personne atteinte de la COVID-19, etc). Nous vous conseillons aussi d’appliquer ce questionnaire à votre équipe avant leur prise de poste.
  2. Si vous remarquez qu’un de vos employés commence à ressentir des symptômes sur les lieux de travail, le CNESST recommande d’isoler la personne dans un local, lui fournir immédiatement un masque de procédure et appeler ce numéro de signalement:  +1 877 644-4545 .
  3. Installer un panneau à l’entrée de votre commerce avec toutes les informations utiles au client (rappel des consignes, organisation du service, organisation des files d’attente, modalités de paiement, retrait des marchandises, possibilité de passer des précommandes par téléphone ou en ligne) ;
  4. Comme dit précédemment, sensibiliser vos fournisseurs, sous-traitants, partenaires et votre clientèle sur les mesures mises en œuvre dans l’entreprise pour contrôler les risques associés à la COVID-19
  5. Informer les clients qui présentent des symptômes de leur obligation de reporter leurs achats, de les effectuer en ligne ou d’envoyer quelqu’un de leur entourage pour les faire à leur place.
  • Distanciation physique

Il est important de garder une distance minimale de 2 mètres entre les personnes entrant dans votre commerce et cela pendant toute la période de leur visite, de l’entrée à la sortie.

Ceci s’applique aussi à vos employés, dans la mesure du possible. Par exemple vous pouvez adapter les espaces réservés aux employés pour qu’ils puissent respecter cette distance durant leurs pauses ou leurs heures de diner.

Si votre espace de travail ne permet pas de garantir une distanciation de 2 mètre, voici quelques alternatives:

  1. Ayez recours à la technologie, privilégiez le télétravail, les web conférences…
  2. Équipez vos employés et vous-même de protections personnelles: masque, gants, lunettes ou visière de protection
  3. Installer des barrières physiques (cloison pleine transparente) entre les différents postes de travail trop proches ou ne pouvant être espacés ;
  4. Installer des barrières physiques aux caisses (cloison pleine transparente) pour limiter le contact avec le client;
  5. Revoir ses méthodes de travail: équipes réduites, réduire le nombre de travailleuses et travailleurs et de rotations de tâches, ne pas tenir de réunions nécessitant un regroupement physique, éviter de partager des objets, limiter les sorties et les déplacements au strict nécessaire, etc.

Pour garantir la distanciation physique il vous est aussi demandé de limiter le nombre de client dans le commerce. Une personne peut être placée à l’extérieur du commerce est en charge de gérer de la file d’attente.

Pour les livraisons à domicile, informez vos livreurs des consignes de distanciation à respecter. Leur demander de déposer les colis au sol en présence du client, sans remise en main propre et en respectant la distanciation physique dans la mesure du possible ;

Établir un sens de circulation unique dans le magasin si cela est possible pour éviter que les personnes se croisent . Près des caisses vous pouvez mettre du marquage au sol pour que vos clientes respectent la mesure de 2 mètres de distanciation physique près des caisses, à l’entrée du magasin et aux salles d’essayage, si applicable.

Equipez vos employés de protection individuelle: masques, lunettes de protection ou visière, gants, gel hydroalcoolique . Si vous avez du mal à vous fournir en équipements de protection sachez que votre SDC investir présentement dans l’achat de matériel pour les redistribuer à nos membres dans le besoin. Contactez-nous si besoin à info@quartiersducanal.com.

  • Lavage des mains
  1. Se laver souvent les mains avec de l’eau tiède et du savon ou avec une solution hydroalcoolique à 60 % pendant au moins 20 secondes limite les risques de transmission dans le milieu de travail.
  2. Privilégier le paiement sans contact.
  3. Si les clients paient avec de l’argent comptant, les caissiers et caissières se désinfectent les mains immédiatement après avec un nettoyant sans rinçage (solution hydro alcoolique à 60 %)
  4. Les clients déposent eux-mêmes leurs achats dans des sacs
  5. Les livreurs reçoivent du nettoyant sans rinçage (solution hydroalcoolique à 60 %) pour se nettoyer les mains entre chaque livraison.
  • L’étiquette respiratoire

Respecter l’étiquette respiratoire consiste à :

  1. se couvrir la bouche et le nez lorsque l’on tousse ou éternue, et à utiliser des mouchoirs ou son coude replié ;
  2. utiliser des mouchoirs à usage unique ;
  3. jeter immédiatement les mouchoirs utilisés à la poubelle ;
  4. se laver les mains fréquemment ;
  5. ne pas se toucher la bouche ou les yeux avec les mains, qu’elles soient gantées ou non.
  • Maintien de mesures d’hygiène avec les outils, les équipements et les surfaces fréquemment touchés

Le virus responsable de la COVID-19 peut survivre sur les surfaces, voici les conseils de la CNESST :

  1. Assurer le bon fonctionnement et l’entretien des systèmes de ventilation, en fonction des exigences réglementaires pour le type d’établissement et les tâches effectuées ;
  2. Nettoyer les installations sanitaires au minimum à chaque quart de travail et les désinfecter quotidiennement ;
  3. Nettoyer les aires de repas après chaque repas et les désinfecter quotidiennement (la poignée du réfrigérateur, – les dossiers des chaises, les micro-ondes) ;
  4. Nettoyer, minimalement à chaque quart de travail les surfaces fréquemment touchées, telles que: les tables, les comptoirs, les poignées de portes, la robinetterie, les toilettes, les téléphones, les accessoires informatiques ;
  5. Nettoyer les outils et les équipements utilisés après chaque quart de travail ou lorsqu’ils doivent être partagés ;
  6. Utiliser les produits de nettoyage ou de désinfection appropriés (consulter les recommandations du fabricant et ne pas mélanger les produits nettoyants) ;
  7. Retirer les objets non essentiels (revues, journaux et bibelots) des aires communes ;
  8. Désinfecter le point de contact de la clientèle avec le panier d’épicerie après chaque utilisation.

Des ressources sont disponibles en ligne pour de plus amples informations concernant le nettoyage des surfaces ou les produits désinfectants recommandés.

  • Obligations légales

Dans le contexte de la COVID-19, certaines obligations légales doivent être recpectées aussi bien par l’employeur que par le travailleur. Voici le résumé de ces obligations légales, énoncé par La CNESST:

Pour l’employeur:

« L’employeur a l’obligation de protéger la santé et d’assurer la sécurité et l’intégrité physique de ses travailleurs. La Loi sur la santé et la sécurité du travail (LSST) exige que l’employeur prenne toutes les mesures nécessaires pour y parvenir (article 51). Pour ce faire, il doit, entre autres, mettre en œuvre des méthodes d’identification, de correction et de contrôle des risques. Dans le contexte de la COVID-19, l’employeur doit s’assurer que les mesures de prévention habituellement mises en œuvre sont toujours adaptées. Sinon, il doit les modifier pour protéger les travailleuses et les travailleurs contre les risques de contamination. L’employeur doit également les informer sur les risques liés à leur travail, y compris ceux liés à la COVID-19. Il doit également leur assurer la formation, la supervision et l’entraînement appropriés afin que tous aient l’habileté et les connaissances requises pour accomplir de façon sécuritaire le travail qui leur est confié. »

Pour le Travailleur et travailleuse:

« Chaque travailleuse ou travailleur a l’obligation de prendre les mesures nécessaires pour protéger sa santé, sa sécurité ou son intégrité physique, et de veiller à ne pas mettre en danger la santé, la sécurité ou l’intégrité physique des autres personnes qui se trouvent sur les lieux de travail (article 49 de la LSST). Pour ce faire, il doit respecter les règles et les mesures mises en application dans le contexte de la COVID-19, au même titre que les autres règles appliquées dans le milieu de travail. La travailleuse ou le travailleur doit aussi participer à l’identification et à l’élimination des risques. S’il voit des risques ou s’il a des suggestions à cet égard, il doit en faire part au comité de santé et de sécurité (s’il y en a un), à son supérieur ou à un représentant de l’employeur. »

>> Consulter aussi la fiche récapitulative des mesures de prévention pour la santé des travailleurs et des travailleuses que vous pourrez afficher dans votre commerce.

Nouveau service de livraison à velo

Une bonne occasion de démontrer votre soutien aux commerçants du Sud-Ouest c’est d’acheter local! Grâce au service de livraison à vélo offert gratuitement par votre SDC les Quartiers du Canal et [...]

en savoir plus

Guide de réouverture en condition COVID-19

Voici les conseils importants énumérés dans le guide pour préparer votre réouverture: Prise en charge de la santé et de la sécurité du travail La CNESST vous recommande tout d’abord d&rs [...]

en savoir plus

Coronavirus - Trousse d’actions et de communications

PROPOSITIONS DE COMMUNICATION Partagez les informations sur les mesures du gouvernement. Vous pouvez jouer un rôle significatif auprès de vos clients en relayant les dernières mesures sanitaire [...]

en savoir plus
retour